Le Végétarisme : d’où vient ce régime alimentaire ?

Publié le : 14 juin 20214 mins de lecture

Adopter une alimentation saine et régulière figure parmi les priorités dans la vie quotidienne. Au fil des années, la nutrition a grandement évolué et a permis l’apparition de nouveaux régimes alimentaires. Le végétarisme en est un exemple parfait. Cette pratique plus saine et plus respectueuse de la vie animale conquit aujourd’hui de nombreuses personnes. 

Le principe du végétarisme 

Le végétarisme est un régime alimentaire ayant vu le jour pendant les périodes de l’antiquité, il a été mis en œuvre par des penseurs et des philosophes comme Pythagore qui étaient soucieux de la santé du corps humain. Par la suite, cette pratique s’est développée en Inde aux alentours du 10e siècle par la présence du jaïnisme. C’est de cette idée qu’est né le végétarisme, le concept est de ne pas se nourrir de viande, et cela, sous n’importe quelle forme. Le végétarien est donc celui qui prend la décision de ne pas s’alimenter avec des protéines animales. De ce fait, il se nourrira de protéines, de glucides et de lipides provenant exclusivement d’aliments naturels tels que les fruits ou les légumes.

Les avantages du végétarisme

En effet, choisir de pratiquer le végétarisme peut octroyer plusieurs avantages. Le premier concerne la santé de la personne, car devenir végétarien permet des apports nutritionnels plus sains et plus appropriés au corps humain. Ainsi, cela permet de lutter contre des maladies récurrentes telles que les problèmes cardiaques, l’obésité, le diabète et les tensions artérielles trop élevées.  

Ensuite, être végétarien permet aussi de prendre part à la protection de l’environnement et des animaux. Se nourrir des produits non animaux permet d’éviter de consommer de la viande et par conséquent, aide à réduire le nombre de bêtes tuées chaque année pour récupérer la chaire. En évitant de consommer des animaux, les végétariens prennent part à la conservation de l’environnement.

Les différents types de végétarisme

Le végétarisme offre différentes alternatives afin de pouvoir convenir aux besoins de tous, ainsi il existe plusieurs types de végétariens. Les pesco-végétariens sont les personnes qui suppriment la consommation de viande, mais qui acceptent de manger du poisson ainsi que des œufs et des produits laitiers.

Les ovo-lacto-végétariens supprime toute alimentation à base de viande, mais autorise l’accès aux œufs et aux produits laitiers. Enfin, les ovo-végétariens représentent les gens qui ne mangent la viande sous aucune forme, mais qui accepteront de se nourrir d’œufs.

Le végétarisme peut permettre un équilibre nutritionnel mieux balancé et beaucoup plus sain. Le soja, les haricots, les pois chiches ou les amandes peuvent être utilisés en substitut de protéines végétales. C’est aussi le cas des légumineuses, du tofu ou de différentes graines. Avec des produits soigneusement choisis, le végétarisme n’entraînera aucune carence alimentaire.

Plan du site